Bienvenue
sur le site des Ursulines de l'Union canadienne! 

Nées de l'intuition de Sainte Angèle Merici ( Italie ) en 1535, nous sommes au Québec depuis l'arrivée de Marie de l'Incarnation en 1639. 

Naviguez sur notre site et découvrez ce que ces deux femmes ont laissé comme héritage à notre société!

............................................................................................

 Suivez-nous pendant notre    chapitre général 2015

                                 23 juillet

Aujourd'hui, nous avons élu les conseillères générales qui seconderont Soeur Cécile Dionne qui a été élue supérieure générale mardi, à la tête et au coeur de l'Union canadienne des Ursulines:

Soeur Gemma Gallant, o.s.u.(elle était économe générale depuis 10 ans),

Soeur Fusako Itahashi, o.s.u.( elle poursuit un mandat de conseillère générale comme lien privilégié avec les soeurs du Japon),

Soeur Louise Bordeleau, o.s.u.(elle était supérieure d'une communauté au monastère de Trois-Rivières),

Soeur Rita Gagné, o.s.u. (elle parcourait les routes du Québec et de partout pour annoncer la Parole de Dieu).

Belle équipe, n'est-ce pas? Merci à toutes les personnes qui nous ont accompagnées de leurs prières.


De gauche à droite en avant: S. Fusako, S. Cécile, S. Gemma. En arrière: S. Rita et S. Louise.

                                   21 juillet

Il nous fait plaisir de vous présenter Soeur Cécile Dionne, la supérieure générale des Ursulines de l'Union canadienne élue en ce 21 juillet. Cette élection constitue une bonne nouvelle pour toutes les soeurs de la communauté.

        

                                    17 juillet

En fin de journée, nous vivons un moment de reconnaissance pour les années de service à l'Union canadienne de Mère Louise Gosselin, supérieure générale et ses conseillères: Soeurs Lise Munro, Thèrèse Duchesne, Fusako Itahashi, Hélène Plourde. Nous remercions le Seigneur pour leur engagement constant pendant ces années de service. La fête se prolonge  à la chapelle par l'Eucharistie, l'Action de grâce par excellence. 

                                   15 juillet

Nous étudions le 3e objectif de la lettre apostolique aux personnes consacrées, du Pape François : « Embrasser l'avenir avec espérance. »

Pour regarder l'avenir avec espérance et l'ouvrir sur la rencontre avec nos frères et soeurs, nous avons prié, réfléchi et discerné comment transmettre l'héritage que nous avons reçu : ce charisme particulier aux Ursulines qui est un don pour le monde.

13-14 juillet

Le 13 juillet, nous avons réfléchi et travaillé en ateliers sur les perspectives de vie nouvelle à développer pour « maintenir l'élan vital de nos origines ». Quels sont les changements à apporter au fur et à mesure, au cours des 10 prochaines années de notre vie consacrée, spirituelle et communautaire, incluant l'animation, l'administration et le gouvernement ?

 

 

  

En soirée, nous sommes allées visiter notre Mère Marie de l'Incarnation et nous lui avons présenté les intentions de nos communautés et du monde. Ce fut l'occasion d'une rencontre amicale avec nos soeurs du Monastère.

 

Le 14 juillet, le travail personnel et en atelier se poursuit, portant cette fois sur la mission, les défis de l'Église et du monde qui nous interpellent ; nous identifions des formes de collaboration avec nos frères et soeurs de nos milieux respectifs.



                   8-9-10 juillet

Des journées pour entendre les rapports divers sur la situation de l'Union canadienne.

Tout y passe: l'administration générale des cinq dernières années,  les comités, l'administration financière, etc.

Un premier regard en ateliers nous permet de voir ensemble la situation et d'apporter des points à étudier ultérieurement. Les questions sont posées. Les défis sont identifiés. Il nous reste à chercher les consensus pour rallier les trois provinces canoniques: Québec, Japon, Pérou et les quatre pays concernés: Québec, Japon, Pérou, Philippines.

                       7 juillet

M. Denis Petitclerc, professeur d'Écritures saintes et fondateur du Centre Agapè à Québec, nous a permis de relire l'expérience de l'exil à Babylone. Cette expérience du peuple juif chassé de son pays, dépouillé de ses biens, n'ayant plus de temple où se retrouver pour prier, plus de prêtres pour offrir des sacrifices, a dû se situer et prendre position: s'apitoyer sur son sort ou agir?

Ils ont choisi d'agir, de faire du neuf. D'abord, offrir la possibilité de lire la bible à tout homme, puis se rassembler dans un nouveau lieu pour prier, soit la synagogue. Des rabbins devenaient chefs des synagogues et ces dernières étaient à proximité.  

Pourquoi regarder ce passage biblique plus qu'un autre? Parce que notre Église vit une sorte d'exil actuellement. Nous pouvons nous laisser éclairer par ce peuple et faire du neuf pour transmettre cet héritage de foi extraordinaire que nous avons reçu de nos ancêtres.

6 juillet

Madame Thérèse Nadeau-Lacour, professeure de théologie de la vie spirituelle à l'Université Laval,  traite de la "rencontre" chez Marie de l'Incarnation. Elle était femme de rencontre au sens plein du mot. La principale rencontre de sa vie est celle de Jésus-Christ et c'est Lui qu'elle veut faire connaître aux Amérindiennes. Tout ce qu'elle met en oeuvre pour les rejoindre est révélateur de Celui qui la fait vivre en profondeur.


Elle apprend les langues autochtones afin de parler leur langage. Elle fait venir de France des tissus selon leurs couleurs préférées. Elle offre une bonne sagamité à celles et ceux qui ont faim.


Dans le respect de leur culture, elle leur présente un Dieu Amour, proche d'elles, qui a donné sa vie en la personne de Jésus. Les Amérindiennes ont le droit de savoir!  Cependant, elle ne s'impose pas, elle laisse partir celles qui ne veulent pas rester dans son couvent.

         5 juillet

Le Chapitre général des Ursulines de l'Union canadienne débute ce soir. Le Chapitre est un temps de réflexion personnelle et communautaire pour une mise à jour de notre façon de vivre nos engagements dans l'Église et la société. Y participeront 41 Ursulines déléguées venant du Québec, du Pérou, du Japon et des Philippines.

Des auditrices libres venant des communautés du Québec participeront aux deux journées de réflexion qui débutent nos séances; des laïcs invités, membres de l'Association Sainte-Angèle-Mérici, venant du Pérou, du Japon et du Québec participeront également à ces deux premières journées. Au Québec, les personnes associées font partie de groupes à Amqui, Matane, Montréal, Québec, Rimouski, Shawinigan et Trois-Rivières.



Saviez-vous que...


Patrimoine immatériel

Saviez-vous qu'il existe un site pour connaître le patrimoine immatériel religieux du Québec?

Visitez ce site à l'adresse suivante: http://ipir.ulaval.ca

Pour découvrir le patrimoine des Ursulines, cliquez sur Communauté religieuse / communautés de soeurs / Ursulines de l'Union canadienne (22 fiches).

Bonne promenade!


                    

Blogue


 La Com'Mission-Jeunesse est active à Amqui et à Québec. Consultez l'onglet  Espace Jeunesse.
                 
                   Projet spécial à Québec
Les jeunes de 18 ans et plus  qui ont de l'imagination à mettre au service des autres sont invités à venir collaborer au projet de catéchèse des 14-17 ans à St-Ambroise de la Jeune-Lorette.

Plus de détails

De semaine en semaine,

Infolettre

 
 
Orage Communication inc.
 
Orage Communication inc.